2018 08 13 En Margeride autour du Giraldès

LE  MOT  D( ALAIN L.

 

Sur 15,2 km et 280 m de dénivelé 7 randonneuses et randonneurs ont pu apprécier, encore une fois, les multiples richesses que la Lozère peur apporter. Aujourd’hui c’était cette région de Margeride que Jeannot connaît comme sa poche.
Certes le départ était un peu hésitant en raison d’une météo toujours aussi capricieuse et l’arrivée un peu précipitée sous l’averse qui se précisait.
Mais entre les deux, depuis le départ du Giraldès, tous les plaisirs étaient réunis :
- des paysages vallonnés et verdoyants qui ondulent à perte de vue,
- des chemins larges et confortables,
- et tout le long cette nature généreuse offrant aux gourmands framboises et myrtilles à volonté,
- un pâturage où paissent tranquilles des vaches et leur veau alors que plus loin ce sont des chevaux qui, intrigués, viennent à la rencontre des randonneurs,
- un lièvre peu méfiant a, quant à lui, attendu le dernier moment pour détaler à leur pied.
On ne dira pas un mot de la surprise qui attendait la petite troupe à l’approche de Liraldès. Les curieux n’auront qu’à aller voir par eux-mêmes.

 


 

Les  Photos